A propos de 1,2,3, sciences

NOTRE EXPÉRIENCE

L’association 1, 2, 3, sciences a été créée en 1999 pour développer l’apprentissage des démarches scientifiques des enfants et des adultes.

Elle a réuni des adultes de toute formation et de tout horizon professionnel : enseignants (Primaire et Secondaire), journalistes, animateurs, chercheurs et enseignants chercheurs, parents, actifs et retraités…

Par ailleurs, nous avons travaillé de deux heures à 13 ans !, avec plusieurs milliers de personnes rencontrées à l’occasion des activités de l’association ou dans le cadre de notre offre de services

Nos activités associatives étaient essentiellement :
– les Fols Après-Midi (FAM) : 3 heures d’expériences et de réflexion, auxquels participaient de 10 à 25 personnes
– les Folles ESTIVALes : séminaire annuels réunissant une douzaine de personnes qui passaient 3 jours de leurs vacances à expérimenter ensemble sur un thème scientifique (ex. l’énergie, la matière, l’astronomie, la cuisine…)
– les T’ de sciences : 2 heures où nous réfléchissions et réinvestissions des notions rencontrées pour comprendre des situations scientifiques quand l’expérimentation n’était pas possible (ex. le Développement Durable, la météo, la mission StarDust…)

Au cours de ces 14 années, nous avons aussi édité 29 numéros de L’agitateur, notre journal, que vous pouvez télécharger dans la rubrique Ressources.

Nos services en direction de publics (très) variés :
– des stages de sensibilisation à la pratique des démarches scientifiques
– des stages de formation à l’accompagnement des premiers pas en sciences.

De l’intervention ponctuelle au suivi sur plusieurs années, ils étaient organisés aussi bien dans le cadre de l’Education Nationale qu’en entreprise, par exemple avec Bayard-Presse.

NOS OBJECTIFS

1, 2, 3, sciences a l’ambition de rendre votre regard sur le monde qui vous entoure, plus scientifique. Pour cela, nous souhaitons vous rendre capable de formuler puis d’exploiter des connaissances scientifiques, mais aussi d’utiliser avec une certaine autonomie les démarches que vous aurez acquises.

NOS OUTILS

Avec des expériences réalisées grâce à un protocole qui décrit la procédure et le matériel nécessaire (il se trouve déjà chez vous, à la cuisine ou dans une boîte de bricolage), vous expérimenterez le phénomène : le ressenti sensoriel est indispensable à nos yeux, on ne peut pas lire une expérience sans la faire. Mais, vous êtes libre de la modifier, de changer des paramètres selon votre questionnement, pour vous “convaincre” de vos observations, ou les infirmer.

Vous allez faire des observations : qu’est-ce qui compte, qu’est-ce qui se ressemble, à quelle condition, quand se passe le phénomène, quand y a-t-il des différences ? Puis vous énoncerez des constats, vous essaierez de les mettre à l’épreuve, et peu à peu si possible à plusieurs pour multiplier les points de vue, être plus facilement créatif et critique, vous passerez de “l’événement”, le fait à la généralisation énoncée avec vos propres mots, la Conclusion Locale Provisoire. Elle sera aussi petite c’est à dire aussi partielle que nécessaire pour que vous en soyez sûrs… jusqu’à la rencontre avec une autre expérience qui confirmera votre CLP en élargissant le “Provisoire” ou le “local”.

Si au contraire, cette nouvelle situation expérimentale est en désaccord avec ce que la CLP précédente vous permettait de prévoir, il vous faudra alors soit limiter plus précisément le périmètre de votre énoncé (avec les conditions dans lesquelles il se vérifie) soit remettre en cause votre CLP. Vous irez ainsi de CLP en CLP.

 
 
NOTRE SITE

Nous espérons qu’il vous donne envie d’utiliser nos outils :
– l’approche sensorielle de l’expérimentation, des mains à la tête
– la Conclusion Locale Provisoire, aussi petit soit-elle, élaborée de manière collaborative (avec des petits ou des grands)